Inscrivez vous
Skip Navigation LinksAccueil > Magazine animal > Alimentation & Santé

Le Mag

Quel traitement contre les puces du chat ?

Quel traitement contre les puces du chat ?
>Imprimer >Envoyer à un ami >Archives  >Mettre en Favoris  >Facebook  >Twitter  >RSS   

Et les autres parasites ?

Les chats sont également victimes de poux. Ils provoquent de fortes démangeaisons et nécessitent un traitement particulier.
La tique, l’autre star de l’été, s’attrape en extérieur. Elle peut être porteuse de maladies et doit être retirée dans un délai de trois jours grâce à un petit instrument, en vente dans les magasins spécialisés ou chez votre vétérinaire.
Si votre chat maigrit à vue d’œil malgré une alimentation équilibrée, il peut s’agir d’un ver. La seule solution, c’est le traitement vermifuge.
Dans tous les cas, référez-vous à votre vétérinaire !

Les beaux jours sont de retour… et avec eux tout un tas de parasites dont les puces ! Ca le chatouille, ça le gratouille... Assez ! Comment s’en débarrasser ?

Nos ennemies les puces…

De la taille d’une tête d’épingle, la puce gambade sur votre chat et se nourrit de son sang. Elle provoque des démangeaisons et l’affaiblit. Mais la puce ne s’arrête pas là ! Capable de bonds d’une bonne dizaine de centimètres, elle n’hésite pas à vous attaquer à votre tour !

Ne culpabilisez pas. La puce est résistante… Indétectable à l’œil nu, une larve peut passer l’hiver nichée dans le panier du chat et se réveiller au printemps pour se métamorphoser. Quand on sait que chaque puce peut produire 50 œufs par jour pendant 3 semaines, on imagine l’ampleur de l’invasion !

Comment chasser ces envahisseurs ?

Dès qu’elles pointent le bout de leur trompe, même avant, il faut agir ! La période de lutte pourra ainsi s’étaler de mars à novembre. Les traitements ne manquent pas et mieux vaut les associer pour plus d’efficacité. Il faut aussi penser à désinfecter votre intérieur avec des produits antiparasitaires.

Stéphanie, coiffeuse à Clermont-Ferrand, confirme : « J’étais envahie de puces : mon chat, mon tapis, le parquet,... Bref, l'horreur. Ma solution : tout traiter ! Mon chat d’abord avec des pipettes spéciales chat. Puis mon appartement avec des bombes désinfectantes achetées chez mon vétérinaire. Mon truc en plus : j’ai mis un collier antipuce dans le sac aspirateur avant de passer un bon coup dans tout l’appartement. Ra-di-cal ! »

Les traitements d’attaque

Les shampoings et aérosols ont une efficacité immédiate imbattable ! Mais la démarche doit souvent être renouvelée pour espérer venir à bout du problème. Et ces deux traitements sont rarement du goût de nos amis les chats : ils n’apprécient pas l’eau et le bruit du spray a tendance à les effrayer.

Pour une action plus longue, préférez les pipettes et pulvérisateurs, résistants à l’eau. Ils empoisonnent les puces et repoussent les autres parasites (tiques, poux…).

Les traitements inodores

Les produits à avaler sont inoffensifs pour le chat. Ils tuent la puce à la moindre piqûre et leur durée d’action est d’un mois. Ils représentent donc un bon traitement préventif. Ils sont surtout faciles à administrer : la juste dose de produit dans la nourriture de votre chat et c’est réglé.

Les traitements complémentaires

Avec une durée de vie de 2 à 3 mois, le collier est le traitement idéal pour les vacances. Mais son efficacité reste localisée. Il faudra donc l’associer avec l’un des autres systèmes.

Le peigne antipuce permet d’éliminer les puces adultes sans intoxiquer votre chat. Il suffit de le peigner chaque jour, son poil préalablement démêlé. C’est la solution écologique contre les puces !

En bref

·Traitez le chat et désinfectez son environnement

·Choisissez des produits inoffensifs pour sa santé

·Privilégiez des traitements longue durée ou préventifs

Infos Légales|2005 Mars Inc|Charte|Politique de confidentialité|Informatique et libertés|Crédits